Article

Temps de lecture 6 min

Comment passer le code en candidat libre ?

Comment passer le code en candidat libre ?

Auteur : MonPermisCPF

Expert MonPermisCPF

Table des matières

Un nombre croissant de candidats au permis de conduire choisit de passer son code en candidat libre. Une initiative individuelle qui ne nécessite plus de recourir à une auto-école traditionnelle. Vous trouverez dans cet article tous les détails pour choisir la meilleure formule selon votre situation : aspects pratiques, coût, flexibilité : tous les critères sont détaillés pour vous permettre une meilleure réflexion.

Conditions pour passer l’examen du code de la route

Il existe une condition d’âge à respecter pour pouvoir passer le code de la route.

  • 15 ans révolus, dans le cas d’un forfait de conduite accompagnée ;
  • 17 ans minimum pour le passage du permis B.

Une inscription en candidat libre est possible pour tous, à condition de respecter l’âge légal minimum. Si le candidat présente un handicap ou des difficultés médicales, un certificat d’aptitude pourra lui être demandé.

Démarches d’inscription en candidat libre

Pour pouvoir s’inscrire au code en candidat libre, chaque candidat devra se rendre sur le site de l’ANTS. L’objectif est de pouvoir récupérer son numéro NEPH. Bon à savoir : si vous avez déjà été inscrit dans une auto-école, il vous est impossible de passer votre code en candidat libre. En effet, un code NEPH vous a déjà été attribué

Étape 1 : les documents nécessaires à l’inscription

Avant de créer votre dossier d’inscription en ligne, vous aurez besoin des documents suivants.

  • Un justificatif d’identité en cours de validité (carte nationale d’identité ou passeport) ;
  • Si vous avez entre 16 et 25 ans, un justificatif de recensement ou de participation à la Journée Défense et Citoyenneté ;
  • Une copie de l’ASSR2 (Attestation Scolaire de Sécurité Routière de niveau 2) ;
  • Un justificatif de domicile de moins de 6 mois (facture téléphone, eau ou électricité) ;
  • Des photos d’identité au format numérique (code à 22 chiffres).

Étape 2 : création de l’espace ANTS du candidat

L’étape suivante consiste à créer votre espace sur le site de l’ANTS. En plus de votre identité, vous devrez indiquer une adresse e-mail valide. Vous recevrez en effet un e-mail d’activation dans votre messagerie.

Étape 3 : confirmation de l’espace ANTS

À partir de l’e-mail d’activation reçu, vous devrez confirmer la création de votre espace. Vous devrez également faire le choix d’un mot de passe sur le site ANTS.

Étape 4 : demande de dossier d’inscription au permis

L’étape suivante consiste à faire la demande de permis. Pour ce faire, vous devrez indiquer les informations suivantes.

  • Le motif de la demande ;
  • L’identité du candidat, sa date et son lieu de naissance ;
  • Son adresse postale, son adresse e-mail et son numéro de téléphone portable ;
  • Le numéro de ses photos numériques.

Après avoir téléchargé chaque justificatif, vous pourrez valider et confirmer votre demande en ligne grâce à une signature électronique.

La délivrance par la Préfecture du code NEPH via l’ANTS

Une fois ces étapes réalisées, votre demande est transmise aux services de la Préfecture. Votre numéro NEPH vous parviendra par retour d’e-mail. Il est indispensable pour vous inscrire en ligne à l’examen théorique du permis.

La préparation pour passer le code en candidat libre

Les candidats au code devront effectuer leur apprentissage en totale autonomie.

Effectuer sa formation à partir d’un livre de code de type Rousseau

Les candidats au Code de la route effectueront leur formation à leur rythme en suivant les cours d’un livre de code. Les cours dispensés dans ce manuel leur permettront de se préparer au mieux pour l’épreuve théorique. Attention ! Veillez toutefois à utiliser un support de formation fiable et récent.

Faire l’apprentissage en ligne du Code de la route

Une autre possibilité de formation consistera pour chaque candidat à suivre sur internet une session d’apprentissage, grâce à des cours en ligne.

L’examen du code en candidat libre

Une fois leurs numéros NEPH obtenus et leurs formations théoriques finalisées, les candidats doivent choisir leur centre d’examen pour l’épreuve théorique et y réserver leur session de passage.

Faire son choix parmi les centres d’examens agréés

Dès lors que le candidat a récupéré son code NEPH, il peut s’inscrire en candidat libre à l’épreuve théorique du Code de la route. Il aura le choix entre plusieurs centres d’examen agréés tels que La Poste, Dekra ou SGS Objectif Code. Le choix sera effectué en fonction de la proximité géographique du centre par rapport au domicile du candidat.

Réserver sa session de passage du code

Dès qu’il aura fait le choix de son centre d’examen, le candidat se connectera sur le site du centre agréé. Il sélectionnera le lieu, la date et l’heure de son choix. Grâce à son identité et à son code NEPH, il recevra sa convocation par e-mail. Il ne restera alors plus au candidat qu’à se rendre sur place avec sa convocation et son justificatif d’identité.

Le déroulement de l’épreuve théorique du code

L’épreuve du Code de la Route a une durée de 30 minutes. Elle s’effectue sur tablette et consiste à répondre à 40 questions théoriques, sur la base de photos ou de vidéos.

Comprendre le résultat à la suite de son épreuve de Code de la route

Les candidats reçoivent leur résultat par e-mail. S’ils totalisent 35 points minimum aux questions posées, ils obtiennent la mention « Favorable », et donc leur Code. Dans le cas contraire, l’e-mail indiquera la mention « Défavorable ».

Les avantages et inconvénients du passage du code en candidat libre

Il peut être intéressant de passer son code en candidat libre. La liste d’avantages et inconvénients suivante est non exhaustive.

Le prix du code en candidat libre

Quel que soit le choix du centre d’examen, le prix est de 30 euros. Ce tarif, fixé par l’état, est valable partout en France. Le paiement s’effectue en ligne lorsque le candidat doit réserver sa session de passage du Code.

La souplesse de formation pour les cours et le passage de l’examen

Pour les candidats parfaitement autonomes, la souplesse de formation est très appréciable. Ils effectuent leur apprentissage à leur rythme et selon l’emploi du temps qui leur convient.

Des démarches administratives d’inscription lourdes pour le candidat

Le passage de l’examen théorique en candidat libre est une aventure ! Les démarches administratives doivent être effectuées par l’élève seul, ce qui peut rebuter certains prétendants au précieux sésame.

Les candidats ne bénéficient pas de conseils d’un professionnel d’auto-école

Les élèves ne doivent pas craindre la solitude dans de telles situations. En effet, ils devront progresser sans l’aide de moniteurs d’auto-écoles.

Vous avez décidé de passer votre examen théorique en candidat libre ? La première étape à ne pas négliger consiste à bien apprendre le code !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour aller plus loin
Partager cet article
Thématiques associées :
Articles du blog à la une
Articles récents :
Le blog MonPermisCPF, l’auto-école référence en ligne de votre permis avec le CPF